8

Que se passe-t- il ?

Notre gouvernement français a présenté plusieurs réformes pour développer l’agriculture française et la rendre plus compétitive. Malheureusement, malgré cette bonne intention, ces réformes vont à l’encontre des intérêts de nos agriculteurs et créeront plus de problèmes qu’auparavant.

Renouvellement du glyphosate : une sortie française

Après une réautorisation du glyphosate pour 5 ans par l’Union européenne, notre gouvernement a annoncé vouloir l’interdire dans les trois prochaines années. Malgré le consensus des agences européennes vis-à- vis de la sûreté de cette substance, le gouvernement français a voulu raccourcir ce délai sans prendre en compte les avis scientifiques et l’avenir de nos agriculteurs.

potato-shutterstock_623158454-cropped
1

Quelles seront les conséquences ?

Il y a un manque d’alternatives crédibles ce qui créé une confusion au sein nos agriculteurs français. La menace de rendements réduits (de 5 à 40%), une hausse probable des coûts, des revenus agricoles plus faibles menacent la survie de notre agriculture. De plus, à cause des pays limitrophes qui utiliseront le glyphosate pour les 5 prochaines années, les agriculteurs français seront soumis à une concurrence déloyale à cause de cette distorsion de marché. Cette interdiction n’est que le début et nous devons nous unir pour protéger notre avenir.

La situation jusqu’à présent

Après l’introduction de nouveaux critères pour les zones défavorisées, réforme de la fiscalité agricole, progression des négociations d’accords commerciaux avec des pays d’Amérique Latine, les renégociations de la politique agricole commune (PAC) au niveau européen, le futur de nos agriculteurs français est plus que jamais incertain.

wheat-shutterstock_201406019
2

Quelles sont les prochaines étapes ?

  • Notre gouvernement est en train d’élaborer un plan d’élimination du glyphosate sur trois ans et prétend qu’il va trouver des alternatives
  • Ils vont continuer à nous ignorer et à faire abstraction des preuves scientifiques, nous devons donc nous assurer qu’ils ne pourront plus le faire
  • Ces réformes, en consultation avec d’autres acteurs de l’agricultures française, seront cruciales pour notre avenir et nous allons devoir nous unir pour nous faire entendre
  • Nous devons nous assurer que nous, ceux qui sont les plus touchés par cette interdiction, soient entendus et compris

Qui sommes-nous ?

  • Nous sommes un groupe d’agriculteurs français qui se sont unis pour protéger notre mode de vie et nos moyens de subsistance
  • Nous sommes soutenus par une coalition d’utilisateurs et fabricants de produits agricoles
  • Rejoignez-nous pour protéger l’agriculture et la production alimentaire en France
  • Pour plus d’informations sur notre coalition, contactez-nous à info@agricultureetliberte.fr
4

Engagez vous

Rejoignez-nous pour protéger votre ferme, votre famille et notre avenir

 

 

 

Contact